Pétition adressée à: Le Président du Parlement Européen, Antonio Tajani; Le Président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker; Le Commissaire Européen à la migration, aux affaires intérieures et à la citoyenneté , Dimitris Avramopoulos; Le Président du Conseil Européen, Donald Tusk; Le Premier Ministre Italien, Giuseppe Conte; Le Maire de Palerme, Leoluca Orlando.

BARCA NOSTRA, une initiative migrante, présente sa pétition pour la procession « Marche de Palerme à Bruxelles – Un Monument pour l'Union européenne », se propose de transporter l'épave du naufrage de réfugiés du 18 avril 2015 de l'Italie à Bruxelles et l'installer comme un monument au cœur de la politique européenne.

La procession, à travers l'Europe, de l'épave du bateau des réfugiés qui a coulé dans le canal de Sicile le 18 avril 2015 débutera à Palerme – en référence à la Charte de Palerme – pour la liberté de circulation en tant que droit fondamental – et la tradition locale de la procession syncrétique de Sainte-Rosalie qui représente la victoire sur la peste et la célébration de la vie.

La procession se déplacera en Italie, traversant les frontières de la France, de l'Allemagne et de la Belgique, jusqu'aux bureaux de l'Union européenne à Bruxelles. Là-bas, l'épave sera exposée devant le Conseil Européen et la Commission, comme un monument transnational symbole et rappel de l'échec des politiques migratoires de l'Europe et d'un appareil législatif qui crée illégalité et destruction sociale.

En poursuivant la dissociation obsolète entre réfugiés politiques et réfugiés économiques et l'externalisation des contrôles migratoires vers des pays de transit, les politiques migratoires européennes continuent de fabriquer des « migrants illégaux » et d'alimenter un système d'exploitation de crimes contre l'humanité.

Jusqu'à maintenant, plus de 20 millions d'euros issus de l'argent des contribuables italiens et européens ont été dépensés pour récupérer l'épave et examiner les corps des victimes – pour leur redonner leurs identités et pour permettre aux autorités d'informer leurs familles. 

Il est fondamental de reconnaître le droit éthique des migrants à s'approprier leur épave symboliquement et politiquement, tout comme l'impact que ce navire peut avoir grâce à cette marche dépassant les frontières jusqu'au centre de la politique européenne – pas seulement comme un monument et une mémoire collectifs, mais aussi comme la concrétisation d'une charte des droits à la mobilité et un mouvement dédié à la solidarité transnationale.

BARCA NOSTRA, un monument collectif dédié à la migration contemporaine – produite par la politique européenne et fondée par le peuple européen – rappelle à l'Europe de prendre la responsabilité de son passé colonial et de ses politiques d'exploitation incessantes. La procession de l'épave à travers l'Europe représente et incarne le droit fondamental à la mobilité, commémorant les victimes de la migration, conséquence de politiques inhumaines.

Dans un système politique démocratique et global, où existe la libre-circulation de l'information, de l'argent et des biens, la liberté de circulation des personnes devrait être évidente.

Nous, signataires, soutenons l'initiative migrante BARCA NOSTRA et par-là appelons l'Union européenne et son parlement à modifier leurs politiques migratoires afin de mettre en œuvre une approche humaine pour la liberté de circulation et sollicitons urgemment une action immédiate.

Chiediamo al Presidente del Parlamento Europeo, Antonio Tajani, al Presidente della Commissione Europea, Jean-Claude Juncker, al Commissario Europeo per le migrazioni, gli affari interni e la cittadinanza, Dimitris Avramopoulos, al Presidente del Consiglio Europeo, Donald Tusk, al Primo Ministro Italiano, Giuseppe Conte, e al Sindaco di Palermo, Leoluca Orlando, di sostenere l'iniziativa dei migranti BARCA NOSTRA, per portare il relitto recuperato dal naufragio del 18 aprile 2015 dall'Italia in una processione transnazionale - per la libertà di movimento oltre i confini nazionali – fino a Bruxelles, nel quartier generale dell'Unione Europea, per farne il Monumento per l’Unione Europea per le generazioni future.

Nous demandons au Président du Parlement Européen, Antonio Tajani, au Président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, au Commissaire Européen aux migrations, Dimitris Avramopoulos, au Président du Conseil Européen, Donald Tusk, au Premier Ministre Italien, Giuseppe Conte, et au Maire de Palerme, Leoluca Orlando, de soutenir l'initiative migrant BARCA NOSTRA, pour déplacer l'épave du naufrage du 18 avril 2015, de l'Italie dans une procession transnationale – pour la liberté de circulation par-delà les frontières nationales – au siège de l'UE à Bruxelles et en faire un Monument dédié à l'Union européenne pour les générations à venir.

BARCA NOSTRA, une initiative migrante, est soutenue et mise en oeuvre par la Fondazione Manifesto, une organisation d'art à but non-lucratif.